Votre livraison dans le monde est GRATUITE à partir de 100,00€ d'achat !

Conseils pratiques pour devenir un collectionneur d’art avisé

Les piliers pour débuter une collection d'art.


Une œuvre vous plaît mais vous hésitez encore ? L’art, cette passion partagée par beaucoup, voit toujours peu de gens passer à l’acte d’achat. Il faut dire que les raisons argüées sont nombreuses. Pourtant acquérir une œuvre d’art est un acte agréable et procure du plaisir. Ainsi, il est regrettable d’observer que cette pratique raffinée reste toujours peu développée.

Comment vous aider à satisfaire votre intérêt pour une œuvre par son acquisition ? En somme, c’est motivé par cette réflexion et soucieux de démocratiser l’achat de l’art, que je vous propose cet article. Tel un guide, il se veut utile, et vous accompagnera à vous lancer. Et surtout à vous faire plaisir !


  
  



  • POURQUOI DEVENIR UN COLLECTIONNEUR D’ART ?

 

Avant tout, que vous préfériez des peintures, des sculptures ou que les dessins vous plaisent davantage. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles collectionner des œuvres d’art est passionnant.

EXPRIMER SA PERSONNALITÉ

En effet, si l’art fait partie intégrante des civilisations humaines depuis plus de 20 000 ans, ce n’est pas un hasard, l’art fait du bien ! Il expose vos émotions, vous permettant de mieux vous connaître. L’œuvre d’art est un canalisateur de sensations qui vous aide à vous évader et faire corps avec vos sentiments.


DONNER VIE À VOTRE ENVIRONNEMENT

Par ailleurs, l’art personnalise et humanise vos lieux de vies et votre environnement quotidien. Il vous permet de vous y sentir à votre aise. Reflet de vos passions, il transforme vos espaces les rendant uniques et attrayants !


L’INVESTISSEMENT PLAISIR

En outre, l’art permet de rallier l’aspect plaisir à la dimension investissement. En effet, la notoriété et le succès futur d’un artiste que vous collectionnez sont autant de facteurs qui pourront vous permettre de tirer un profit des œuvres que vous avez achetées, en voyant leur valeur s’apprécier avec le temps.
 
APPORTEZ VOTRE SOUTIEN AUX ARTISTES

De même qu'il est agréable d’apprécier les œuvres d’artistes que vous aimez, il est aussi important de leur permettre de vivre de leur travail. Ainsi, acheter une œuvre d’art à un artiste c’est le soutenir dans sa démarche, et lui apporter un appui financier nécessaire pour l’aider à continuer de produire ses travaux.

 

  • COMMENT TROUVER RAPIDEMENT ET FACILEMENT DE L’ART ?

 

Même si les clichés autour de l'art ont la vie dure : élitiste, inaccessible, trop cher etc. Néanmoins, on constate paradoxalement un nombre grandissant de place de marché, où l’art est accessible facilement à tous. Entre les expositions dans les écoles d’art ; les maisons de ventes aux enchères (physiques ou sur Internet); les galeries (physique ou sur Internet) ; les salons et les foires etc. Tous ces lieux constituent un large choix de places, où le collectionneur averti et l’amateur d’art intéressé peuvent découvrir un catalogue à la fois large et hétéroclite dans les styles, les techniques et les niveaux de prix.


Ainsi, afin de les démystifier, ci-dessous un focus sera fait sur les deux lieux-dits majeurs (même s’il y a également quelques bonnes idées à développer dans les autres places de marché non présentées).

 

LES SALONS ET LES FOIRES D’ART

Les salons et les foires d’art (ancien, moderne et contemporain) ont une fonction prépondérante sur le marché de l’art depuis plusieurs années. Beaucoup d’artistes y sont présentés, l’occasion pour vous de découvrir en une seule visite des techniques, des styles, et des goûts différents. Chaque Salon à sa portée et sa notoriété, les plus connus sont le Art Basel de Miami, le Frieze Art Fair de Londres et la FIAC de Paris. Bien évidemment, un salon d’art local n’a pas la même notoriété et attractivité (galeries, artistes, médias, public, etc.) qu’une grande foire internationale. Basez votre choix de préférence selon vos aspirations, vos goûts et assurément votre budget !


Enfin, il est important de noter qu’en 2020, suite à la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19,  l’émergence de versions digitales de salons et foires d'art a vu le jour, ils sont appelés « Online Viewing Room ». Plusieurs rapports du marché (ART BASEL UBS et HISCOX notamment), indiquent que ce modèle de consommation de l’art jouera un rôle important dans les années à venir.


LES GALERIES (Physiques et sur Internet)

 

Galeries physiques :

Visiter régulièrement des galeries d’art est un bon moyen pour s’apprivoiser une œuvre d’art et ou le travail d’un artiste. Néanmoins, on entend souvent dire que pénétrer dans une galerie d’art peut être intimidant (qualifié de « trop chic » ou « trop snob »). Or il faut noter que les visites y sont gratuites et ouvertes à tous. Les galeristes sont toujours ravis d’accueillir de nouveaux passionnés d’art. Des vernissages et des expositions sont organisé tout au long de l’année. C’est souvent la meilleure occasion de rencontrer les artistes et échanger directement avec eux sur leur travail. Alors la prochaine fois que vous passez devant l’une d’entre elles, n’hésitez pas à y pénétrer pour former votre œil et découvrir peut-être votre prochain coup de cœur.

 

Galeries en ligne :

Depuis plusieurs années, la vente d’art a investi la toile. Aujourd’hui, la majorité des grandes galeries ont leur présence sur le web. De plus, tous les rapports du marché montrent que de manière générale la vente d’art en ligne reste croissante depuis 2013 (avec des records de ventes enregistrés en 2020, liés à la crise sanitaire et le repli du marché vers le web). Ces résultats Témoignent de la maturité de ce secteur et de la confiance qui lui est accordée. Internet offre l’avantage d’éliminer la contrainte de la distance qu’imposent les galeries physiques. Il permet aussi de proposer un choix large d’artistes, de styles et de prix. Les raccourcies, la catégorisation des œuvres et désormais l’intelligence artificielle donnent la possibilité de réaliser des recherches précises et de trouver la perle rare en toute simplicité.

 

…QUE DIRE SUR LES PRIX ET LA TRANSPARENCE ?

Il faut dire que pour les artistes dont le nom à un poids incontestable sur le marché, certaines de leurs transactions peuvent concerner des œuvres à 25 000 euros et même plus. C'est pourquoi, le microcosme de l’art est un monde très pudique. La tradition dans la plupart des galeries d’art « physique » et dans certaines expositions, est de ne pas présenter les prix des œuvres au vu de tous. Cependant, toutes les œuvres dans une galerie d’art n’affichent pas des prix à 5 chiffres et plus. N’hésitez pas à vous rapprocher du galeriste et à lui questionner sur le catalogue de la galerie, ainsi que l’échelle de prix des œuvres.

En outre, n’oubliez pas qu’une galerie d’art reste un point de vente. Ne soyez donc pas intimidé et osez poser toutes les questions qui peuvent vous aider à concrétiser votre désir de vous offrir une œuvre; et bien évidemment celles concernant les prix doivent être exposées.

Toutefois, il y a un monde où la question des prix n’est quasiment jamais un sujet; c’est celui des galeries en ligne. En effet, la majorité affiche clairement tous les prix des œuvres de leurs artistes (vous avez même un détail sur les frais de livraison et TVA éventuelle). Certaines de ces galeries offrent l'avantage d’avoir un historique sur les transactions passées, ce qui est intéressant lorsque vous suivez un artiste en particulier. Avec Internet, les intermédiaires lors de la transaction sont réduits, cela permet aux galeries en ligne d’afficher des prix très accessibles.
 
De plus, la transparence dans l’univers de l’art passe aussi par le certificat d’authenticité, qui est la carte d’identité d’une œuvre d’art. Ce document unique permet de certifier l’authenticité d’une l’œuvre et donne des informations

importantes sur cette dernière. Par ce document, vous avez la certitude que l’œuvre originale que vous avez acquise a bien été réalisée par un artiste en particulier. Il est fourni systématiquement lors de l’achat d’une œuvre d’art originale.

 


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published